S'inscrire gratuitement
Prendre rendez-vous

COMMENT AMÉLIORER le RÉFÉRENCEMENT de son site web ?

Par Finamatic on 24 sept. 2018 18:25:19

Dans guide, marketing, SEO, référencement naturel, digital, web, e-commerce

SEO, SEM, SMO... Pour vous, il s'agit d'un vrai charabia ? Permettez-nous de vous aider à y voir plus clair !

SEM (Search Engine Marketing) = SEA (Search Engine Advertising)+ SEO (Search Engine Optimization) + SMO (Social Media Optimization) : Ces trois acronymes sont les piliers constitutifs d'une stratégie globale d’e-communication.

Le SEM englobe toutes les techniques de marketing permettant d’améliorer le référencement de son site web. Si leurs modes de fonctionnement, leurs stratégies sont différents nous constaterons que leur objectif est le même ; l’optimisation de la visibilité d’un site internet, la génération de trafic sur ce dernier qui conduira à la conversion d’un prospect en client. 

Dans cet article nous nous concentrerons sur le référencement naturel, que vous pourrez facilement commencer à mettre en place, nous l'espérons, suite à cette lecture. 

 

Vitrine de votre entreprise, votre site internet doit être visible par votre future clientèle, elle doit pouvoir vous trouver dans le dédale concurrentiel proposé par les moteurs de recherche. Le référencement est un travail de longue haleine. Dans ce marathon du mot clef, accrochez-vous, il va falloir jouer des coudes !

On distingue deux types de référencement. Le référencement est naturel ou bien payant. Pour le premier il est uniquement question de wording alors que le second se rapproche plus de la publicité (les pop-ups désobligeants qui s’ouvrent à longueur de journée sur votre écran, ça vous dit quelque chose ?)

De manière générale lorsque nous utilisons un moteur de recherche, nous n’allons que très rarement au-delà de la troisième page de suggestions.

Votre mission, si vous l’acceptez, mettre tout en œuvre pour figurer dans ces trois premières pages. Une fois que vous y serez parvenu, c’est dans le top 3 de la première page qu’il faudra se hisser !

Autre difficulté, la mise à jour constante des règles sur votre nouveau terrain de jeu. Les algorithmes Google ne cessent d’évoluer, ainsi, ce qui sera cité comme bonne pratique aujourd’hui ne le sera probablement plus demain.  Tenez-vous informé des dernières tendances, ou bien téléchargez d’ici quelques semaines notre Livre Blanc dédié au référencement ! ;-)

 

- Bien choisir son nom de domaine

Votre nom de domaine est l’identité de votre business. Il doit être parlant. C’est de ce nom de domaine que va découler le choix de vos mots clefs. Choisissez-en un et ne le quittez plus ! Évitez à tous prix d’utiliser le mot de l’activité seul. Si vous faites ce choix il est important de l’associer à un autre mot plus précis, qui vous permettra de vous distinguer des autres. Seconde règle, vous ne dépasserez jamais les deux mots !

 

- Cibler ses mots clefs

Passons maintenant au nerf de la guerre. Le choix de vos mots clefs. Avant de vous lancer dans la jungle du référencement, il est nécessaire d'établir une liste de mots clefs qui seront ensuite intégrés au wording de votre site internet. A titre indicatif, essayez de réunir une dizaine de mots clefs, dont 4 principaux. Les mots principaux seront généraux, les autres, appelés mots de « longue traîne », pourront être plus précis. Par exemple, vous êtes primeurs et vendez vos produits en ligne, vos mots de têtes seront certainement « fruits, légumes », les mêmes que monsieur et madame tout le monde. En revanche, d’autres mots vous permettront peut être de tirer votre épingle du jeu. Il s’agit des mots de « longue traîne » mentionnés plus haut, pourquoi pas « fraise … gariguette » ?

Les principaux mots clefs seront placés stratégiquement sur votre home page, tandis que les autres, plus spécifiques, sur les autres pages.

Votre meilleur allié dans cette aventure est un outil nommé Google Adwords. En utilisant Google Adwords, vous avez, à portée de clic, accès aux mots et expressions les plus recherchés par les internautes. Connectez-vous sur votre compte Google Adwords > Outils > outil de planification des mots clefs. Vous obtiendrez le volume de recherche mensuel. Vous pourrez également jeter un œil aux tendances des recherches sur > https://www.google.fr/trends/

Cette étape est primordiale dans l’optimisation de votre site. Lorsque vous l’aurez validée, vous aurez entre les mains un précieux lexique des mots et expressions les plus usités par les internautes dans votre domaine d’activité.

Ces mots devront ensuite être utilisés pour construire du contenu. Ce contenu doit retenir l’attention, plus que cela il doit être unique. Plus vous vous amuserez à le copier-coller ailleurs, plus Google vous pénalisera en vous faisant descendre vitesse grand V, les encarts de ses pages de recherche.  Google récupère et pousse vers les hauts les informations qu’il ne trouve pas ailleurs. Faites également attention aux fautes de français et d’orthographe qui pourrait vous desservir.

Gardez à l’esprit que Google lit les textes mais pas les images ni les vidéos, c’est à vous de les indexer correctement afin qu’il puisse en tenir compte. Les mots doivent être au maximum présents dans votre page. Afin de vérifier que vos mots clefs sont bien mis en avant sur les pages, vous pouvez utiliser l’outil Kgen, il s’agit d’une fonctionnalité de Google Chrome. Installez-le, vous le retrouverez sur votre barre d’outils en haut à droite. Ce module vous permet de scanner votre page et de visualiser les mots présents.

Il est important d’activer la version mobile de votre site web, qui vous permet d’être présent dans la liste mobile et web.

 

- Balises méta title et méta description, qu’est-ce que c’est ?

La balise méta title est le titre de votre page, c’est ce qui apparaît en bleu sur les résultats de recherche Google. Elle doit être spécifique à chacune des pages, d’une longueur d’environ 60 caractères, composée de vos mots clefs. C’est une sorte de slogan qui permet à l’internaute de comprendre rapidement de quoi il s’agit. La balise méta description quant à elle est le descriptif bref de votre activité. Elle apparaît en noir au-dessous du titre bleu dans les résultats de recherche. Elle peut contenir au maximum 320 caractères.

Appliquez vous dans leur rédaction car ils seront affichés directement dans les résultats des moteurs de recherche.

Il est conseillé d’utiliser des verbes d’actions, d’être concis … Gardez en tête que le but est d’augmenter le taux de clic. Pour cela, essayez d’être original, bannissez les « Bienvenue sur mon site », qui, au final ne donnent aucune indication sur votre activité. Mettez-vous dans la tête d’un publicitaire et rendez votre wording le plus attractif possible !