S'inscrire gratuitement
Prendre rendez-vous

Quels fonds d'investissement sont faits pour vous?

Par Benjamin Dresner on 14 nov. 2017 12:09:38

Dans Finance

 

La recherche de fonds n’est pas toujours une partie de plaisir mais une meilleure compréhension de ce secteur pourra certainement vous aider un peu!

 

S'inscrire gratuitement Prendre rendez-vous

 

Pour commencer, il est important de comprendre vers quels fonds se tourner car tous n’interviennent pas au même stade de développement des startups. Cependant, dès cette première étape d’identification des fonds il y a un challenge : comprendre quelles sont les différents stades de développement d’une startup et à quel type de fonds cela correspond. La classification des différents types d’investissement varie d’un fonds à un autre.

Ainsi, la grande famille du capital investissement peut être divisée en plusieurs catégories : le capital-risque (qui regroupe le capital amorçage et le capital création), le capital développement, le capital transmission et le capital retournement. D’autres vous diront que le capital investissement s’appelle le Private Equity, ou PE,  et qu’il se divise en trois catégories : le capital-risque (qui inclut alors le capital amorçage et le capital développement), le capital transmission et le capital retournement. Les anglo-saxons quant à eux vous diront que le capital-risque s’appelle le venture capital (VC), et ils le découpent en plusieurs étapes du seed stage en passant par les series A,B,C... au growth stage.

Vous l’aurez compris, tout le monde a sa façon de décrire le monde des levées de fonds, alors nous avons pris parti dans cet article de nous aligner sur le modèle anglo-saxon car leurs terminologies sont de plus en plus utilisées.

 

brendan-church-182747.jpg

 

Venture Capital

Les VC ou venture capital (capital risque) sont des fonds qui investissent en capital dans des startup qui peuvent aller de la phase d’amorçage (seed investment) jusquà la phase de développement (growth). En fonction du stade ou le VC intervient, il investira des montants plus ou moins élevés et il ne regardera pas les mêmes critères.

 

Le seed investment

Stade de développement : La startup est en cours de création ou le produit/ service en est à sa première version. Celle-ci commence à être testée par des beta testeurs.

Tickets moyens : 300k à 1 millions €

Objectif de la levée de fonds : permettre à l’entreprise de continuer à développer son produit et de commencer à recruter des opérationnels et/ou des commerciaux.

Fonds spécialisés dans le seed investment : peu de fonds sont spécialisés dans le seed investment mais nous pouvons citer des fonds tel que Kima Ventures, Kerala Ventures ou Side capital.

 

Série A

Stade de développement : La startup est un peu plus avancée, le produit est commercialisé. L’entreprise a réussi à prouver que son produit avait un marché, une bonne traction commerciale. L’entreprise à une réelle envie de se développer. La startup a besoin de se structurer pour se développer.

Tickets moyens : 1 à 5 millions €

Objectif de la levée de fonds : La levée permettra donc de recruter d’avantages de commerciaux, une équipe marketing/communication, etc. Cela permettra également à l’entreprise de continuer à développer son produit et à partir à l’international.

Fonds spécialisés :  peu pour ne pas dire aucun des fonds ne font que des séries A. On peut citer des fonds comme Alven capital, Iron capital, Siparex, Isai ou Xange qui interviennent en seed et en série A.

 

Séries B, C…

 Stade de développement : La startup est solide, elle a démontré qu’elle est un leader de son marché ou un réel challengeur.

Tickets moyens : 5m à 50 millions €

Objectif de la levée de fonds : L’entreprise a pour objectif de devenir un leader pour cela elle envisage de se développer à l’international, d’acquérir un concurrent, etc.

Fonds spécialisés : comme pour les séries A, les fonds qui investissent en série B investissent également en seed ou série A. On peut citer des fonds tels que 360 partners, Axa Strategic Ventures, CapHorn Invest, Orange digital Ventures, Serena Capital, Ventech qui investissent en seed, série A et série B. D’autres fonds n’investissent qu’en série A et série B tels que Citizen Capital, Naxicap, Nextstage, Seventure, Schibsted.

 

Growth

Stade de développement : La startup est en train de devenir une PME voir une grande entreprise mais avec un véritable aspect technologique. Sa part de marché lui permet d’avoir un réel impact sur son marché voir même lui permet d’être le leader. La différence avec les stades précédents est que l’entreprise n’est plus menée par sa croissance mais par sa profitabilité. 

Tickets moyens : 2 à 50 millions €

Objectif de la levée de fonds : L’entreprise a besoin de continuer à croître et à se développer sur les marchés où elle n’est peu ou pas présente.

Fonds spécialisés : Certains fonds investissent à tous les stades de développement des startups de la phase d’amorçage jusqu’au capital développement comme BPI France, Idivinst, Iris Capital, Partech Ventures, Seventure.

 

 

Maintenant que vous en savez plus sur les différents stades où les fonds investissent, sachez que certains fonds sont en plus spécialisés: tech, biotech, medtech, etc... Il faut donc combiner tous les critères pour arriver à trouver le fonds qui comprend et qui correspond à votre entreprise.

Un autre facteur qui peut-être intéressant à prendre en compte lors de votre levée de fonds, la maturité du fonds que vous allez voir. En effet, les fonds d’investissement suivent un cycle de 10 ans. Ils investissent donc dans les premières années et cherchent à sortir de leurs participations à partir de 7-8 ans. Leurs intérêts ne sont évidemment pas les mêmes en fonction de leur maturité.

Si ces tours d’investissement ont tous l’air d’être différents, ils ont quand même un point commun : le risque de dilution. À la différence des Business Angels, les fonds d’investissements ont pour intérêt principal le retour sur investissement. La prise de participation des investisseurs dans votre entreprise dépendra donc du montant investi, de la négociation et du risque pris.

Globalement, si une levée de fonds est souvent longue et difficile, sachez quand même que la France est le deuxième pays européen en termes de montants levées avec 1,24 Md€ levés au premier semestre 2017 et le premier en termes d’opérations réalisées avec 235 opérations réalisés au premier semestre 2017.

Si vous avez besoin de plus d'informations à ce sujet et que vous souhaitez être accompagné sur votre levée de fonds, nos experts sont là pour vous! 

 S'inscrire gratuitement Prendre rendez-vous